Swisshorse auf Facebook Swisshorse auf Instagram

Manifestations

CHI Genève Superfinale Swiss Breed Classic et le défi de la Relève 2018

Sport

Informations

Lieu de l'évènement: Genève
Début: 06.12.2018 - 00:00
Fin: 09.12.2018 - 00:00

Informations:

FECH
Les Long Prés
Postfach 125
1580 Avenches

Tel. 026 676 63 40
info(at)swisshorse.ch   

 

Liste des chevaux sélectionnés 2018

Catalogue des chevaux CH au CHI Genève 2018 Avec photos et horaires

Classement saut

Classement dressage

Résultats _ Le défi de la Relève

 

Chevaux CH au CHI de Genève 2018

Avec la présentation des jeunes chevaux CH au CHI de Genève, la traditionnelle année d’élevage touche à sa fin.

Les présentations des jeunes espoirs de l’élevage de la FECH étaient, encore une fois, réussies, remarquables et inoubliables pour les éleveurs, propriétaires et cavaliers participants.

Genève est une vitrine précieuse pour la FECH. Un merci tout particulier au CO du CHI qui rend cette plateforme publicitaire possible.

 

Défi de la Relève

Dans une épreuve qui a eu lieu sous la forme d’une Coupe des Nations, les jeunes cavaliers et chevaux suisses se sont affrontés contre des représentants de l’élite mondiale. Par rapport à l’année passée, les jeunes chevaux suisses ont confirmé en comparaison directe sur le plan national et international, que l’élevage suisse ne doit pas rester en retrait par rapport à l’étranger sur le plan qualitatif.

 

Les 2 parcours sans faute effectués par les frères Balsiger, Ken avec Héros du RoumaillardCH par Hickstead – Cento – Mistersman et Bryan avec Corino du Champ CH par Coriano – Wandango – Astrivoire ont été la base du très bon 3ème rang de la Team FECH. Malheureusement, Evelyne Bussmann avec Lorinõn d’Aveline CH par Lordanos – C-Indoctro I – Reichsgraf et Nicole Krebs avec Sidney K CH par GB Scendix – Landjuweel St. Hubert – Wagenaar ont eu moins de chance.

 

Superfinale saut en liberté

Le classement de la Swiss Breed Classic du Chalet-à-Gobet a été chamboulé. Cela montre que l’appréciation des jeunes chevaux est une image instantanée d’un moment donné et qu’il peut y avoir, chez les jeunes chevaux en particulier, des changements dus à une évolution sur une courte période.

Comme les années précédentes, c’est Jacques Misteli de France qui a été actif en tant que juge. Il a été épaulé par Thomas Fuchs, le père de Martin Fuchs et entraîneur de beaucoup de cavaliers au niveau international.

Après une bonne présentation lors de l’entrainement du vendredi, il y a eu 2 vainqueurs lors de la Superfinale du samedi.

Comme la Lune par Comme il faut – Levisonn – Contendro I a plu grâce à son caractère déjà très serein sur le saut et sa très bonne bascule. Graffiti de Chatigani par Reichsgraf – Acobat II – Barnaul XX a impressionné grâce au déploiement de sa force sur le saut et sa bonne vue d’ensemble. En comparaison avec la présentation à la Swiss Breed Classic au Chalet-à-Gobet, les deux gagnants ont pu grandement s’améliorer.

En revanche, Caron par Christian – Coriano – Carolus a confirmé l’impression positive qu’il avait déjà laissé lors de la présélection de mi-novembre. Le hongre bai a montré une aptitude impressionnante et un déroulement fluide sur le saut.

Les deux speakerines ont mené la présentation des chevaux de manière très compétente et ont aussi rendu le programme intéressant et captivant pour un public moins averti.

 

Superfinale allures de base

Avec Maxime Livio en tant que cavalier neutre (3ème rang du cross indoor à Genève) et Hubert Perring en tant que juge au sol (ancien participants aux Jeux Olympiques et Jeux équestres mondiaux en dressage), on peut dire que des experts avérés ont été engagés pour l’appréciation des jeunes chevaux de dressage. Ils ont informé les nombreux spectateurs avec des commentaires avisés.

Concernant les commentaires sur le vainqueur Once Upon a Time de Monfirak par All at Once – De Niro – Rohdiamant il a été mentionné : un cheval avec une bonne envergure, de la puissance et beaucoup d’amplitude. Il a beaucoup de potentiel et laisse présager de grands espoirs pour l’avenir. Tamara Horisberger a formé ce cheval et l’a également présenté à Genève.

GoldenWeltina par Dante Weltino – Royal Olymp – De Niro s’est classée au 2ème rang. M. Livio l’a décrite comme sympathique avec une envie d’aller vers l’avant et une bonne énergie.

Foxtrott de Meuyrattes par Rock Forever – Fidertanz – Wolkenstein II s’est présenté déjà très équilibré aux deux mains. Maxime Livio s’est senti très bien sur ce jeune proche du sang, en particulier au pas et au galop.

Majesty Beatrix par Quotenkönig – Laureano – Don Gregory a montré une belle présentation, malgré un changement de cavalier nécessaire après la qualification lors de la SBC. M. Livio a félicité son rythme naturel ainsi que sa concentration sur les aides du cavalier.

Même s’il était tard, les jeunes chevaux de dressage ont attiré beaucoup de spectateurs qui ont suivi avec grand intérêt les présentations des jeunes chevaux CH.

Anja Lüth

 

Photos : Serge Petrillo - Photoprod.ch