Swisshorse auf Facebook Swisshorse auf Instagram

Archive

La saison de monte durant le Corona

News

„En principe, tout est possible. C’est seulement un peu plus lent et compliqué !

Cette conclusion du Dr. Dominik Burger, président de la commission vétérinaire de la FECH et responsable du centre de reproduction de l’ISME à Avenches, décrit très bien la situation actuelle de la saison de monte en Suisse.

Les renseignements récoltés auprès des centres de reproduction et des vétérinaires dans différentes régions confirment ces propos.

De nos jours, la majorité des poulains demi-sang sont issus de l’insémination artificielle IA. En Suisse, l’IA relève de la responsabilité des vétérinaires.  Ceux-ci peuvent poursuivre leurs consultations dans les écuries des éleveurs afin de traiter les animaux, bien entendu toujours en respectant les règles d'hygiène et les distances.

La station de reproduction à Avenches s’est également adaptée à la situation liée au COVID-19. Les juments qui viennent pour être inséminées sont annoncées par le propriétaire par téléphone et sont ensuite amenées dans l’écurie C de l’infirmerie dans le box attribué. Le personnel de l’ISME va chercher la jument à cet endroit pour l’examen. Si les chaleurs de la jument permettent une insémination dans les heures qui suivent, elle est installée dans le jumenterie. Le contact entre le vétérinaire et le propriétaire se fait exclusivement par téléphone. Lorsque le propriétaire vient récupérer la jument, le procédé est le même mais dans le sens inverses. L’écurie C de l’infirmerie fonctionne donc comme une sorte de sas.

Si une jument n’a pas encore atteint le stade nécessaire des chaleurs, le propriétaire doit ramener la jument à la maison directement après l’examen. « Actuellement, nous voulons maintenir le nombre de chevaux sur le site au minimum, afin que nous puissions assurer le travail en cas de maladie ou de quarantaine de nos employés et fournir des soins optimaux aux juments qui nous sont confiées » déclare le Dr. Burger.

L’élevage de chevaux de sport en Suisse a une grande qualité. Les éleveurs observent attentivement le développement et les tendances dans toute l’Europe. Ils utilisent la meilleure génétique de manière ciblée, qui est proposée en Suisse et à l’étranger. Ce n’est pas différent durant la pandémie Corona. Toutefois, il est important de planifier correctement la saillie et de commander suffisamment tôt la semence, surtout en ce moment. En effet, la livraison de semences peut actuellement être retardée à la Poste ou dans les entreprises de logistique. De plus, bien que les frontières soient ouvertes à la circulation des marchandises, le dédouanement exige actuellement de la patience, une grande flexibilité et des nerfs solides, explique le Dr Carmen Vogt du haras Grenzland. « Les exigences relatives aux documents d'accompagnement changent presque quotidiennement »

Afin de minimiser le risque, Dr. Muriel Lauper du CEN à Bern recommande d’utiliser de la semence congelée. Si une livraison venait à être retardée à cause des problèmes décrits précédemment, la semence serait au moins encore utilisable, même si l’on a manqué le moment optimal pour l’insémination de la jument durant cette chaleur. Souvent, cela vaut la peine de jeter un œil à la liste des étalons ou de demander au vétérinaire, pour quels étalons de la semence congelée est disponible chez eux dans le container.

Le renvoi rapide des containers de semences congelées aide les haras et les stations d’étalons à assurer leur service dans les temps. Cette demande est adressée aux éleveurs par Angelika Furger de l’entreprise Furger Transporte. Les livraisons provenant de la Grande-Bretagne étaient déjà compliquées avant la crise du Corona. Le Brexit se fait sentir !

Les mesures anti-corona étant particulièrement restrictives en France, l'approvisionnement en semences auprès de notre voisin est pratiquement impossible. Le Dr. Reto Stump en a également fait l’expérience. Il souligne également qu'il n'est actuellement pas possible pour les particuliers d'importer eux-mêmes de la semence, en raison des restrictions de voyage dans toute l'Europe.

Les stations de reproduction en Suisse et les stations d'étalons à l'étranger font donc appel aux services de partenaires professionnels éprouvés qui se chargent de la logistique et du dédouanement de la semence. Les éleveurs peuvent profiter de ce réseau. Beaucoup de centres de reproduction et de vétérinaires proposent de mettre à disposition la semence de tous les étalons souhaités, dans la mesure du possible, en Suisse et à l’étranger moyennant une indemnisation des frais.

Comme les sports équestres sont actuellement au point mort dans le monde entier en raison de la crise de Corona et que même les Jeux olympiques ont été reportés, de nombreuses stars masculines à quatre pattes poursuivent leur activité principale en tant qu'étalons reproducteurs. Dans ces circonstances, la semence de certains reproducteurs en vogue, qui n’est autrement pas disponible, est peut-être même disponible en semence fraiche à des prix spéciaux. Une recherche Internet et la prise de risques en valent la peine.

Toutes les personnes concernées, qu'elles soient propriétaires d'étalons, importateurs de semences ou vétérinaires, s'efforcent d'offrir un bon service aux éleveurs malgré les conditions actuelles difficiles.

Recommandations pour les éleveurs:

  • Organiser la semence à l'avance et commander à temps (précommande, clarifications)
  • Prendre en compte les weekends et les jours fériés lors de la commande ! (douanes fermées)
  • Plan B: pour quels étalons de la semence congelée est rapidement disponible, si la semence commandée n’arrive pas à temps ?  
  • Collaboration avec des stations de reproductions et des vétérinaires expérimentés (réseau professionnel pour l’importation de semences)
  • La semence congelée minimise les risques
  • Il peut être utile de mener des recherches sur la disponibilité actuelle d’étalons de sport en vogue
  • Renvoyer rapidement les containers de semences congelées !
  • Demander et conserver l’attestation de saillie!  (Base pour l’enregistrement du poulain l’année suivante)

Plus d'information sur les étalons ici

Annonces: